#1 – Le clown au volant

Le survivologue
Le survivologue
#1 - Le clown au volant
/

Ce premier épisode attaque avec un sujet désagréable. Confrontant. Anti-putaclic. Pour ce premier épisode, après une brêve introduction, je parle de l’importance de savoir garder la tête hors de l’eau, même quand les émotions déferlent.

NOTE, après diffusion et retours des auditeurs : le son n’est pas encore au top, et le rythme est un peu trop lent sur ce premier podcast (de ma vie). Ca s’améliore notablement sur les épisodes suivants, merci de votre compréhension 😉

30 réponses sur “#1 – Le clown au volant”

  1. J’aime bien le format. Le sujet est intéressant. Le son est bon mais tu n’aurais pas un peu la bougeotte ? Les bruits en fond, c’est toi qui bouge sur ta chaise? 😉
    Hâte d’entendre un autre.

  2. Super intéressant ce premier podcast, et un bon fondamental sur la gestion de ses émotions, que ce soit en situation de crise ou dans la vie de tous les jours, merci beaucoup pour toutes les réflexions que ça m’a fait naître… tu nous ferais à l’occasion un podcast sur comment aider les autres à gérer leurs émotions en situation de crise, désamorcer les crises de panique de l’entourage, adultes ou enfants ? Ça me rappelle aussi les travaux de Caroline Baker, malheureusement pas assez traduite en français, je ne sais pas si tu peux l’inviter à échanger dans un podcast comme elle parle anglais mais peut être que tu pourrais nous dire ce que tu penses de ses techniques de gestion des émotions ? En tout cas un grand merci pour ce podcast, je n’ai pas perdu mon dimanche, je vais avoir plein de pistes à creuser aujourd’hui 😉 bonne journée

    1. Merci 🙂

      Je ne connais pas le boulot de Caroline Baker, je vais creuser ça.

      Je note la proposition de sujet. Aider les autres à gérer leur stress en situation tendue, c’est un univers en soi, et c’est plus un art qu’une science, mais c’est un truc que j’enseigne pendant le stage 5%. Alors pourquoi pas donner quelques trucs, oui. Merci de l’idée !

      David

  3. Superbe l’image du clown… belle illustration.
    J’adore les formats podcast et ta capacité à rester vrai même si parfois ça donne un peu des redites ou redondances mais ça c’est le format podcast solo peut-être…
    Sinon dans les idées de sujet moi je plaide pour un podcast sur comment on peut se nourrir pour rester en bonne santé et en bonne forme pour améliorer le quotidien de tous.
    Voilà…
    La bise

  4. Manuel du Bene Guesserit
     » Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l’esprit.
    La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale.
    J’affronterai ma peur.
    Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi.
    Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin.
    Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien.
    Rien que moi »

    Longue vie à ce podcast.

  5. Salut l’Ancien

    Cela fait plaisir de t’entendre de nouveau. <3

    * Contenu de qualité avec sujets bien piquants, comme d'hab quoi .

    * Recommander plus de livres pour creuser les sujets abordés dans les outils à mettre en pratique ( comme la respiration par exemple )

    * J'aime bien ces bruits de fond de grincement et griffonnement sur papier, cela pose une ambiance un peu plus rustique que le silence aseptique d'autres podcasts. Pourquoi pas faire une petite bande son d'intro / outro bien pipou ? (Bon ok, évite de roter dans le microphone ou de lâcher une caisse… enregistre le brame des frères jumeaux par exemple et le son de KB percutant la terre 😛 )

    * Fait parler tes instructeurs CEETS ( ou autres ? ) concernant leur manière de faire en sorte que les gens meurent moins souvent, leurs motivations, leurs erreurs, etc…

    J'attends la prochaine fournée avec joie. ( Oui, de la joie … 🙂

    Loviou bro'

  6. Salut David,
    Merci pour ce premier épisode au sujet qui me touche particulièrement. Et je ne dois pas être le seul… ça fait écho à un post Instagram sur les émotions de ta compagne Aurélie qui dit : « chaque émotion apporte son message. Et le message n’est pas le messager ».
    Le format est attractif. Le ton naturel est plus que bienvenue je trouve et ça colle avec ta façon de t’exprimer sur les autres médias. C’est cohérent. Quelques longueurs suite à des redondances dans ton discours, mais c’est un premier épisode et je trouve ça pas mal du tout.
    Le son est bon, bien que ton micro capte aussi les quelques bruits ambiants. Si ce format se développe, il sera toujours temps d’investir dans un vrai micro.

    Bref, tu le poste quand ton deuxième épisode ? 😉

      1. Salut David,
        J’ai commencé à écouter en partant courir, assez rapidement en forêt je me suis assis sur un rondin de bois pour finir le podcast.
        Sur la forme : un petit générique sonore pour faire la transition, ca peut être sympa pour introduire le contenu.
        Pour le son, tout à été dit.
        Sur le fond : Je suis intimement persuadé que beaucoup de gens sont à la recherche en ces temps troublés de contenu de qualité sur ces thèmes évoqués. Les émotions, le stress, la peur, bref tout ce qui fait mourrir plus vite…
        Par contre, le côté podcast un peu non académique est pour moi ta marque de fabrique, je suis fan et faut rien changer, c’est vrai, c’est brut, sans filtres ni fioritures, le message est clair et de qualité. Le ton n’est pas professoral, il est bienveillant avec sa petite dose de coup de pied au cul qui fait avancer !
        Ce podcast m’a personnellement beaucoup parlé, le clown prenant pas mal de place dans mon existence ces temps-ci !
        Merci David par avance pour le #2 🙂

  7. Très bon podcast.
    Le premier sujet est vraiment bien choisi et amène à une saine réflexion. Surtout que garder la bonne attitude est la base lorsque ça part en vrille.
    J’adore l’allégorie du clown au volant, c’est vraiment une image qui m’a marqué.
    Quant à la qualité du son, ça me convient largement, le principal est de comprendre ce que tu as a partager.
    Pour des intervenants, cela m’intéresserais d’entendre un des instructeurs du CEETS lors des prochains épisodes.
    Et sinon, lorsque tu parle de ton clown dictateur, n’est-il pas en lien avec ton désir de liberté ?
    La petite mamie qui entrave ta liberté de te déplacer dans les rayons ou le touriste qui dérange ta liberté de discuter avec ton pote au milieu de la chaussée ? 😉
    En tout cas ce type de podcast semble vraiment prometteur.

  8. Merci pour ce podcast éclairant. Le ton conversation au coin du feu c’est pas mal. Le truc c’est que c’est effectivement pas confortable d’appendre à se connaître, j’ai mis longtemps à accepter le fait que je suis un bon lieutenant ( et encore ) et que je ne serai jamais capitaine 😊 Pour l’ego c’est pas top mais depuis le travail en équipe que je fais avec un bon capitaine se passe très bien, on coopère et ça « c’est beau » comme le dit le grand JCVD.une petite remarque cependant, j’ai galeré à trouver le lien. J’ ai du passer par Instagram ne trouvant pas sur le net le site, certe je suis une bille en  » webologie » mais quand même 😁
    A bientôt pour un autre podcast

    1. Merci !

      Ca pique en effet, mais quand on accepte cette difficulté on peut progresser et évoluer. C’est là que ça vaut le coup 🙂

      Le site va être petit à petit référencé par Google, on va y arriver 😉

      David

  9. eh oui … Rappel qu’on peut penser et dire des choses assez évoluées et même subtiles et être soi-même à quelques lieues de ce niveau de réalisation.
    L’intelligence est souvent très en avance sur la réalité personnelle … D’où l’intérêt de ne pas se laisser prendre à des discours.

      1. ce que je pointe en fait est que les autres peuvent nous percevoir mieux qu’on se perçoit soi-même, durablement. Et un jour on se retrouve tout.e supris.e d’enfin arriver à la lucidité qu’ils avaient sur nous depuis des lustres …

  10. Merci David de ton analyse.
    Mais comment trouver la limite à ne pas dépasser suivant la situation en ce qui concerne l’expression de nos émotions qui sont peut être la pour une bonne raison. Le fait de rester accepté par notre entourage est important mais le plus dur est quand on se rend compte, en pouvant se tromper, que la norme imposée n’est plus saine pour un avenir cohérent.

    1. Bonjour,

      Je pense que nos informations sont des sources d’informations précieuses sur nous, nos valeurs, et notre place dans ce monde, au final. Et leur expression — ou non-expression — peut très bien être une chose que nous décidons délibérément. Mais tout ça demande de les accepter, de les voir en face, de les reconnaître, etc.

      Facile en théorie, facile à comprendre, difficile à faire…

      David

      1. merci pour ces podcasts simples, directs et intéressants.

        pas besoin je trouve de perdre du temps avec des fioritures d’ntro musicale. la forme est déjà satisfaisante.

  11. Bonjour David,

    Je te découvre avec ce podcast.

    Merci beaucoup pour ta franchise.

    Hâte d’écouter la suite !

Répondre à Inès Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.