#8 – La voie du guerrier

Le survivologue
Le survivologue
#8 - La voie du guerrier
/

Ma discipline quotidienne personnelle. Elle tient en trois points. Et pour chacun des points, il y a trois précisions. Elle est simple. Et comme beaucoup de choses simples, elle est incroyablement difficile. Et non, ça n’est pas pour les petits flocons de neige merveilleux et uniques 😉

Une réponse sur “#8 – La voie du guerrier”

  1. Bonjour,
    Une des clés personnelles afin de tenter d’emprunter la voie du guerrier est la connaissance de moi, via la psychothérapie puis la psychanalyse, qui ne sont évidemment pas les seules manières de mieux se connaître.
    J’ai découvert, avec joie ou stupeur, peines et fracas, le fossé qu’il peut parfois y avoir entre ce que je pensais être ou faire (mon conscient), et les mobiles – actions – ressorts véritables de ceux-ci ; avec parfois des surprises de taille. J’aurais, sans ces pratiques, pu passer le restant de mes jours à côté de certaines de mes réalités effectives. Cela me donne véritablement le vertige.
    Recherchant depuis toujours la « voie du guerrier » – dans le sens où je n’arrive pas à échapper à la poursuite d’un sens intrinsèque à ma vie, ce qui me vaut bien des complications 🙂 – je trouve que tendre à trouver ce qui nous agit inconsciemment, même s’il serait vain, inutile, et impossible de vouloir entièrement l’embrasser, est incroyablement efficient dans un processus de désaliénation et de reprise en main de ma vie.
    Je ne sais pas si ces domaines autour de la psychologie – psychothérapie – etc. pourraient constituer un angle ponctuel ou récurrent dans votre blog.
    Merci en tout cas pour vos contenus riches et votre honnêteté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.